AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018

L’invisibilité dont il est question ici repose sur un regard critique des institutions muséales et porte une réflexion sur le système de reconnaissance établit dans le milieu de l’art contemporain québécois. La notion d’identité se déploie comme un ensemble de données qui permet à un individu, à un groupe de se construire, mais aussi de se différencier des autres (Norbert, 1991).

AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018
AN INVISIBLE MINORITY 2018

 

AN INVISIBLE MINORITY

Après avoir constaté la quasi absence totale d’artistes noir.e.s et ceux, celles "dites de la diversité" dans la collection du Musée d’art contemporain de Montréal et d'autres musées, sinon qu'une forte présence de gardien sécurité noir; Février  a infiltré le MAC accompagné de Michaëlle Sergile et de Aime Mbuyi pour y travailler comme gardien. Présenté à ARTEXTE, janvier 2018